Apprendre à parier : les stratégies à adopter

Contenu commercial | Nouveaux clients seulement | 18+

Un bon parieur doit, tout comme un banquier, gérer au mieux son capital pour le faire fructifier et éviter la banqueroute. Pour vous aider, vous pouvez adopter une ou plusieurs des stratégies de mise présentées ci-après.

Elles vous permettront d'apprendre à parier sur le sport ou sur les courses de chevaux.

Mise constante

Cette méthode consiste à définir une somme, généralement de l'ordre de 5 % du capital de départ, et de toujours miser celle-ci.

Avantages : Permet d'avoir une visibilité à long terme sur son capital. Risque de banqueroute faible.

Désavantages : Qui dit mise constante, dit gain constant. Ce n'est pas la méthode qui permet de tirer le meilleur profit des bons pronostics.

Le seul moyen d'obtenir des gains plus intéressants : prendre plus de risques en variant les enjeux, donc en misant alternativement sur les favoris et sur les outsiders.

Mise variable en fonction de la fiabilité des pronostics

Cette stratégie consiste à miser des sommes proportionnelles à la fiabilité des pronostics. Ils sont considérés comme fiables lorsqu'ils émanent des pros de la discipline, comme Pierre Ménès (pronostiqueur foot pour Unibet) ou José Coves (pronostiqueur turf chez Betclic).

Avantages : Tirer le meilleur profit possible de la qualité des pronostics.

Désavantages : Si les pronos ou l'évaluation de la fiabilité sont faux, vous risquez alors de vous mettre dans le rouge. En outre, suivre les pronostics à la lettre implique généralement de parier comme le bookmaker, c'est-à-dire sur de petites cotes : vos gains resteront par conséquent modestes.

Mise variable en fonction du capital

C'est une version améliorée de la mise constante : vous pariez un pourcentage de votre capital (par exemple 5%), et la mise augmente si le capital augmente (et inversement).

Avantages : Sans doute la stratégie idéale pour apprendre à parier sereinement et vous familiariser avec les pronostics.

Désavantages : Comme dans le cas de la mise constante, vos gains risquent de stagner. Si vous n'augmentez pas ponctuellement votre capital en y injectant de nouvelles sommes, vos chances de profit resteront limitées.

Mise variable en fonction de la réussite

Vous augmentez vos mises après avoir perdu un pari, afin de compenser les pertes essuyées.

Cette approche s'appuie sur le fait – purement statistique – qu'après avoir perdu un pari, les chances d'en gagner un autre augmentent.

Mais attention, le raisonnement inverse est aussi vrai : après une série de bons résultats, les chances de perdre son prochain pari augmentent.

Avantages : Possibilité de se refaire assez rapidement.

Désavantages : Cette technique est basée uniquement sur une théorie statistique. Dans les faits, les paris sportifs ne suivent pas cette logique : ils ne sont pas totalement livrés au hasard… Sinon, à quoi bon faire ses pronostics ? Cette méthode demeure donc très risquée, et la suivre à la lettre peut facilement conduire à la banqueroute.

Ces différentes stratégies de mise sont applicables que vous souhaitiez apprendre à parier sur le foot ou au pmu.

Libre à vous de les personnaliser et de les alterner selon les cotes disponibles et les sommes que vous souhaitez miser.

Apprendre à parier : les stratégies à adopter
Note : 4.7/222



Pas de commentaires

Commenter

Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.
+18 Les jeux d'argent et de hasard sont resérvés aux personnes majeures.
Jeu responsable