Jeu responsable

Les comportements excessifs, l’addiction et l’endettement sont les principaux risques des jeux d’argent. Ils sont souvent motivés par l’appât du gain, la frustration liée à des séries de paris perdus ou de bad beats au poker par exemple, et l’envie de se refaire qui en découle.

La régulation opérée en 2010 par l’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux En Ligne) visait notamment à protéger les joueurs et lutter contre le jeu excessif. Cependant, rien ne vaut la vigilance et la responsabilité des internautes dès lors qu’ils décident de miser leur argent.

Pour que le jeu reste un plaisir

Bien choisir son site de jeu ne suffit pas. Pour que le temps passé sur celui-ci soit un moment de plaisir et n’ait pas de conséquences néfastes sur vos finances, votre équilibre et votre vie affective, voici quelques recommandations :

  • Jouez seulement de l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre : il doit avant tout s’agir d’un loisir.
  • Fixez vous une limite d’argent misé et de temps passé par semaine.
  • Ne jouez pas pour vous refaire, mais seulement pour tenter votre chance.
  • En aucun cas cette activité ne doit être une échappatoire à vos problèmes.
  • La consommation d’alcool, le stress ou la fatigue risquent de vous faire prendre de mauvaises décisions, en particulier au poker : mieux vaut pratiquer d’autres activités et remettre les jeux d’argent à une autre fois.

En outre, gardez à l’esprit ces rappels importants :

  • Les jeux d’argent en ligne sont INTERDITS aux mineurs de moins de 18 ans.
  • Statistiquement, la plupart des joueurs sont perdants sur le long terme. Ne jouez ni parce que vous avez besoin de gagner de l’argent, ni celui qui vous est nécessaire. Si vous êtes dans une situation délicate (le chômage par exemple), mieux vaut jouer peu ou attendre des jours meilleurs.
  • Sachez que le jeu excessif (trop de temps passé, trop d’argent misé…) n’arrive pas qu’aux autres : entre 1 et 2% des adultes en France seraient concernés, sachant que les moins de 30 ans y sont un peu plus sujets que le reste de la population.

Lutter contre la dépendance

Certains indices permettent de détecter si votre jeu ou celui d’une de vos connaissances est pathologique. Voici une liste de critères de diagnostic :

  • Le jeu devient une obsession : vous n’arrêtez pas de penser à vos parties précédentes, ruminez celles où vous avez perdu, attendez avec trop d’impatience les suivantes… Ou encore, vous êtes préoccupé par la recherche d’argent à miser.
  • Vous empruntez pour jouer, ou pire commettez des actes illégaux pour financer votre bankroll. Vous comptez sur vos proches si jamais votre situation financière se dégradait à cause du jeu.
  • Vous ressentez le besoin de miser toujours plus pour atteindre le niveau d’excitation attendu.
  • Vous ne parvenez pas à réduire votre pratique : vous « remettez ça », êtes irritables si vous n’avez pas eu votre « dose » quotidienne…
  • Vous mentez à votre famille ou vos amis pour dissimuler la trop grande place que le jeu a pris dans votre vie.
  • Vous jouez pour échapper à vos problèmes psychologiques, affectifs, professionnels…
  • Vous mettez en danger vos relations affectives, ou encore votre emploi, vos études, à cause du jeu.

Si vous vous reconnaissez ou si vous reconnaissez l’un de vos proches dans un ou plusieurs de ces cas, sachez que plusieurs organismes existent pour aider les joueurs en difficulté. Voici les liens :

  • Adictel est la référence en matière d’aide aux joueurs excessifs ainsi que leurs proches. Pour une aide d’urgence, il existe un numéro gratuit disponible 24h/24 7 jours sur 7 : 0805 02 00 00
  • SOS joueurs
  • Infos jeux d’argent
  • Jeuresponsable.info
  • Les Joueurs Anonymes organisent régulièrement des réunions et sont joignables au 01 45 01 95 46

Pas de commentaires

Commenter

+18Pariez de manière responsable