Astuces Paris Sportifs : nos conseils pour gagner

astuces paris sportifs

Depuis la légalisation des paris sportifs en ligne, nombreux sont ceux qui y voient un eldorado permettant de gagner de l’argent sans effort, en suivant simplement les conseils plus ou moins avisés des consultants sportifs, de leur collègue « qui s’y connait beaucoup car son beau-frère travaille chez PMU », ou de toute autre personne bien intentionnée.

Or, sans les bonnes astuces, paris sportifs ou hippiques risquent de vous coûter bien plus qu’ils ne vont rapporteront. Nous vous conseillons donc d’être prudents et de suivre ces quelques conseils avant de vous lancer.

pariez en suivant nos astuces

Cumuler les inscriptions

Si l’on est rationnel, la meilleure astuce concernant les paris sportifs, c’est celle qui consiste à vous faire profiter des offres proposées par les différents opérateurs lors de l’inscription ! Offre PMU 100 euros, pari remboursé sur Betclic, bonus Bwin… Chaque site vous propose des conditions très avantageuses lors de votre adhésion, sans oublier les promotions temporaires ou les offres spéciales.

De plus, être inscrit sur l’ensemble des plateformes de paris permet de comparer et de choisir la meilleure cote sur un match ou une rencontre précise : dans certains cas, le différentiel peut être assez significatif pour ne pas passer à côté.

Garder la tête froide

Parmi les principales astuces pour paris sportifs, celle-ci figure en très bonne position : il ne faut JAMAIS parier sur un coup de sang, ou même lors d’une soirée un peu arrosée. Miser sous l’influence de l’alcool, c’est comme les textos désespérés à 4 heures du matin : on finit toujours par le regretter.

De la même manière, évitez le plus possible le live betting, cette technique qui consiste à tenter votre chance sur des matchs en direct, avec des cotes réévalués très régulièrement en fonction du score. C’est évidemment très tentant, mais on se laisse rapidement aspirer dans l’engrenage, et l’on finit par miser des sommes déraisonnables sans même s’en apercevoir.

Effectuez uniquement des paris mûrement et longuement réfléchis, sans vous précipiter, et en acceptant le fait que la chance est un facteur essentiel dans ce domaine : si les paris infaillibles existaient, les opérateurs auraient tous mis la clé sous la porte !

Avoir des bonnes bases en calcul

S’il n’est heureusement pas indispensable de posséder la médaille Fields pour se lancer dans les pronostics sportifs, des notions de mathématiques et de probabilité sont indispensables.

Savoir combien on peut gagner, ce qu’on risque, comprendre les variations de cotes… Autant de détails qui font la différence entre parieurs perdants et gagnants.

Le cas le plus évident est celui des surebets : ce stratagème consiste à couvrir l’ensemble des possibilités offertes par un match (pour le tennis, seulement victoire ou défaite, mais par exemple pour le football il faut ajouter le match nul) tout en étant certain de gagner de l’argent. De telles astuces sont possibles, mais uniquement en pariant chez plusieurs opérateurs (il est évidemment impossible de réaliser ça sur une seule plateforme, les cotes sont calculées pour empêcher cette probabilité) et en estimant précisément combien parier sur chaque opportunité : savoir jongler avec les chiffres est alors un atout certain.

Se méfier des techniques infaillibles

Les surebets n’existent cependant que très rarement : la plupart du temps, parier implique une part de risque. Méfiez-vous des « pros » et de leurs stratagèmes douteux.

Prenons l’exemple de la martingale, célèbre astuce de paris sportifs ou de poker, censée vous faire gagner à chaque fois. En résumé, cela consiste à miser sur une cote d’environ 2, et de recommencer en doublant la somme engagée en cas d’échec, jusqu’au pari gagnant. Par exemple, il suffit d’engager 1€, puis 2, 4, 8, etc. Le gain au bout du Xème pari couvrira les échecs précédents et dégagera un léger bénéfice.

Cette méthode, malgré son aspect infaillible, est cependant très risquée : en effet, outre le fait que le gain engrangé est minime, elle implique que le joueur dispose d’une somme initiale colossale. En partant d’un montant de 5 euros par exemple, après 8 échecs successifs, il vous faudra débourser plus de 1000 euros pour couvrir vos pertes précédentes ! De plus, la plupart des opérateurs imposent un palier au-delà duquel il est interdit de parier : cette astuce est donc souvent gagnante, mais si vous enchaînez les mauvais résultats, la chute sera vertigineuse !

Cet article vous a-t-il été utile ?Oui   Non

Astuces Paris Sportifs : nos conseils pour gagner
Note : 5/1



Il y à 2 commentaires

Commenter

Poster un nouveau commentaire

+18Pariez de manière responsable