Bonus de dépôt sur les sites de poker : mode d’emploi

En France, il existe deux grands types de bonus de poker :

Parmi ces derniers, trouver le meilleur n’est pas simple puisqu’il existe des dizaines de sites qui veulent attirer de nouveaux joueurs avec des offres toujours plus séduisantes.

Pour répondre au besoin de transparence des joueurs, nous avons donc décidé de résumer dans un seul article toutes les infos nécessaires pour décrypter les offres des opérateurs de poker et choisir le meilleur bonus de dépôt existant sur les sites.bonus de dépôt poker

I. Conditions du bonus : soyez attentifs !
1. Le bonus n’est pas versé automatiquement
2. Combien jouer pour toucher son bonus ?
3. Le délai du bonus
II. Choisir un bonus adapté à son type de jeu
1. Joueur assidu
2. Joueur occasionnel

I. Conditions du bonus : soyez attentifs !

1. Le bonus n’est pas versé automatiquement

Si vous avez déjà essayé de profiter des promotions offertes aux nouveaux inscrits par les sites de poker, vous savez que toucher le bonus est loin d’être simple et que pour empocher les gains promis, il vaut mieux être au courant de toutes les subtilités de l’offre.

Il faut savoir que le joueur ne reçoit jamais son bonus immédiatement après avoir effectué son 1er dépôt.

En effet, il est nécessaire d’accumuler un certain nombre de points avant de pouvoir en bénéficier.

Pour accumuler ces points, on peut soit :

    • Déposer plus d’argent
    • Réutiliser  ses gains – la plupart de joueurs ne gagnent pas suffisamment pour éviter d’autres dépôts mais si vous êtes fort au poker, c’est sans doute la meilleure solution.

Pour ne pas vous laisser emporter dans une spirale de dépenses, il est donc important de décider à l’avance combien vous voulez dépenser pour votre bonus.

En outre, certains sites demandent d’utiliser un code spécial pour débloquer plus facilement le bonus ou pour toucher de l’argent sans dépôt, par exemple avec un code promotionnel Betclic Poker.

2. Combien jouer pour toucher son bonus?

D’habitude, la room offre un programme de fidélité et les points de fidélité que vous recueillez sont utilisés pour gagner votre bonus.  Par conséquent, si  vous misez plus, vous accumulerez plus de points et vous recevrez votre bonus plus rapidement.

Exemple: j’ai déposé €30 et je reçois un bonus de €30. Il faut que je ramasse 510 Points pour toucher mon bonus.  Pour chaque euro que je dépense en « rake » ou « buy-in » pour un tournoi, je reçois 1 Point.  Donc accumuler les Points me coûtera 510 euros (510 x 1).  Cependant, ce montant n’est pas encore la somme que je devrais dépenser pour toucher le bonus car le « rake » n’est qu’un pourcentage de la somme à hauteur de laquelle je contribue à la table. Pareil pour les « buy-in » des tournois, le « buy-in » n’étant qu’un montant ajouté à la mise totale.

Sauf si vous êtes très assidu, il faut du temps pour récolter assez de points pour toucher le bonus. Le nombre d’heures que vous allez passer à jouer est donc déterminant dans le fait de toucher ou non le bonus dans son intégralité.

3. Le délai du bonus

Cette clause des bonus piège souvent les nouveaux joueurs. Il est donc important de lire les conditions d’utilisation en entier pour vérifier le nombre de jours que vous aurez pour débloquer votre bonus.

Attention également à la date à a partir de laquelle le temps que vous avez pour débloquer le bonus commence à être décompté par l’opérateur. Celui-ci varie en effet en fonction des sites : il peut commencer dès l’inscription, ou dans d’autres cas, lors de votre 1er dépôt.

Si vous êtes un joueur très régulier, jouant tous les jours sur la même room, le problème du délai ne se posera pas. Mais pour les joueurs moins assidus, il faudra trouver un bonus qui donne suffisamment de temps pour le gagner, idéalement entre 1 et 3 mois.

II. Choisir un bonus adapté à son type de jeu


Les bonus peuvent être crédités selon 2 moyens différents, l’un favorisant plus les joueurs confirmés, l’autre les joueurs occasionnels.

1. Joueur assidu :

Si vous jouez presque tous les jours, les bonus crédités entiers à l’échéance seront plus pratiques et plus simples pour vous. Dans ce cas, une seule chose à faire : vérifiez si vous êtes en mesure de débloquer le bonus en calculant exactement combien vous devrez miser.

Exemple de bonus entier : Pokerstars.fr – un bonus maximum de €500

2. Joueur occasionnel :

Les bonus par versements progressifs satisfont mieux ceux qui jouent entre 2  et 4 fois par semaine, parce qu’ils vous garantissent que vous toucherez au moins une part du bonus.

La plupart des sites vous versent  10% du bonus à chaque fois que vous avez engrangé suffisamment de Points.

Exemple de ce type de bonus : Partypoker.fr – un bonus de 200%

Attention : Lisez toujours attentivement les conditions avant de  faire votre 1er dépôt pour vous assurer qu’il s’agit réellement d’un bonus par tranches. En effet, certaines offres donnent l’impression que vous recevrez votre bonus en versements, mais ces versements seront repris par l’opérateur si vous n’avez pas débloqué l’intégralité du bonus à l’échéance du délai.

En savoir plus sur le sujet :

Cet article vous a-t-il été utile ?Oui   Non

Bonus de dépôt sur les sites de poker : mode d'emploi
Notez cet article



Pas de commentaires

Commenter

+18Pariez de manière responsable