Mondial 2018 : Comment comparer les cotes facilement ?

Betclic-cotes-pari-vainqueur-coupe-du-monde-20101

Contenu commercial | Nouveaux clients seulement | 18+

A moins de cinquante jours du début de la Coupe du Monde, le Guide du Pari a souhaité aujourd’hui mettre en avant une pratique parfois méconnue des parieurs débutants : la comparaison des cotes. Vous allez le voir, elle ne prend que quelques secondes et peut s’avérer très utile pour la rentabilité des paris sportifs.

Comparer les cotes, pourquoi ?

Tout d’abord, quel est l’objectif de cette comparaison des cotes ? La réponse est simple. Vous n’êtes pas sans le savoir, différents sites de paris sportifs composent aujourd’hui le marché des bookmakers en France. Unibet, NetBet, Betclic, Bwin, Zebet, Winamax, PMU… au total, plus d’une dizaine d’opérateurs sont disponibles sur le marché hexagonal, présentant chacun leurs points forts et leurs points faibles. Pour se démarquer et attirer de nouveaux joueurs, ces derniers opérateurs jouent notamment sur la valeur des cotes qu’ils proposent, et ce pour n’importe quel sport. Souvent, et ce n’est qu’un exemple, on entend ci-et-là que les meilleures cotes sont chez Winamax, chez Bwin ou encore chez Unibet. Un axe de communication, certes, mais qui est bel et bien primordial pour gagner le cœur des parieurs français. En effet, pour un même pari, une variation de cote de quelques centièmes peut avoir un impact énorme sur les gains du parieur. Exemple concret, si vous pariez 100€ sur une victoire de la France contre l’Espagne à une cote de 2.50 chez Bwin contre 2.40 chez PMU, vous remporterez 150€ nets pour une mise chez Bwin, contre 140€ si vous aviez parié chez le PMU. Autant dire que comparer les cotes permet, sur le long terme, d’énormes gains d’argent. Et la Coupe du Monde de football n’y échappe pas.

Wincomparator, le spécialiste de la comparaison

Disputée cet été en Russie, la 21e édition du Mondial de la FIFA sera en effet l’occasion d’une bataille des cotes entre les bookmakers. Une bataille dont devraient bien entendu profiter les parieurs, à condition de savoir s’y prendre. Alors, comment fait-on justement pour comparer les cotes en un rien de temps ? Se rendre chez tous les sites de paris sportifs avant de miser ? Trop long. Repérer d’ores et déjà les meilleures cotes sur le premier tour ? Trop aléatoire. Non, ce qu’il vous faut, ce sera sans aucun doute un comparateur de cotes automatisé et mis à jour en temps réel, spécialement autour de la compétition. Dans le domaine plusieurs genres existent, mais il est clair que Wincomparator se démarque de la concurrence. Spécialement imaginé et mis au point pour cet été, le comparateur de cotes Coupe du Monde de Wincomparator propose non seulement une comparaison des tous les bookmakers sur chaque rencontre du tournoi, mais aussi des pronostics sur la compétition, des informations statistiques ou encore diverses explications autour des cotes du Mondial. Un atout de poids sur lequel il faudra s’appuyer du 14 juin au 15 juillet prochain.

Et après ?

Outre la comparaison des cotes, d’autres conseils pour parier sur la Coupe du Monde seront à prendre en compte lors de l’édition russe du tournoi. Déjà, il ne faudra pas hésiter à consulter les conseils de nos experts, toujours partants pour vous dénicher les plus beaux paris à tenter. Ensuite, ayez à l’esprit qu’un pari en pré-match sera toujours plus fiable qu’une mise en direct, cette dernière vous faisant souvent perdre votre sang-froid et votre faculté d’analyse. Enfin, outre penser à l’enjeu réel du match et à la forme des joueurs cadres, n’oubliez pas de varier les mises lors de cette fameuse Coupe du Monde de football. Nombre de buts, handicaps, buteurs, scores exacts…une multitude de propositions sont disponibles chez les bookmakers, il serait bête de ne pas en profiter ! Et toujours aux meilleures cotes, bien évidemment.

Mondial 2018 : Comment comparer les cotes facilement ?
Notez cet article



Pas de commentaires

Commenter

Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.
+18Les jeux d'argent et de hasard sont resérvés aux personnes majeures.
Jeu responsable