La Française des jeux négocie pour racheter le site ZEturf

Contenu commercial | Nouveaux clients seulement | 18+

Coup de tonnerre dans le monde du jeu d’argent en ligne : la FDJ a annoncé qu’elle était en négociation exclusive pour racheter ZEturf, le n°2 du prono hippique en France.

La déclaration a été faite le lundi 19 septembre 2022, via un communiqué de presse à la clôture des marchés financiers.

Cette opération permettrait à la FDJ de se positionner sur un marché nouveau, le turf. Jusqu’à maintenant, elle n’était présente que sur les jeux de hasard/tirage et les paris sportifs.

La finalisation du rachat sera soumise aux autorités compétentes, lesquelles donneront (ou non) leur aval.

ZEturf : un poids lourd des paris hippiques

Créé en 2001, ZEturf a réussi à se faire au fil des années une place sur le marché des courses, pourtant outrageusement dominé par le PMU.

En 2021, le site a enregistré plus de 800 millions d’euros de mises, dont la moitié en ligne. Il revendique 20% de part de marché en France et se classe en 2e position des opérateurs turf. L’opérateur est présent aux Pays-Bas, en Belgique et en Espagne.

En France, ZEturf est connu pour avoir une offre de pari audacieuse. Il a été le premier à proposer des enjeux sur le 2e de la course (ZEshow) ou le 4e (ZEcouillon). Unibet a ensuite repris la formule pour créer ses pronos « Le Deuzio » et « Le Boulet ».

ZEturf est aussi le bookmaker qui a la meilleure offre de paris verticaux de France. Ce sont des formules de jeu qui nécessitent de miser sur chaque course d’une même réunion.

Quelles perspectives pour l’alliance FDJ/ZEturf ?

Le rachat de ZEturf par FDJ pose une première question : le site gardera-t-il son nom et son identité visuelle, ou bien sera-t-il entièrement intégré à la galaxie FDJ ?

Dans le premier cas, l’acquisition serait principalement vue par les joueurs comme une simple opération financière, surtout si aucune amélioration n’est apportée au site.

Si ZEturf est totalement « re-brandé » et entre dans la grande famille de la FDJ (via un accès par la page https://www.parionssport.fdj.fr/), cela signifierait que le groupe a la volonté de s’inscrire dans la durée sur le marché des courses hippiques.

On pourrait aussi imaginer une troisième solution : ZEturf reste ZEturf, mais la FDJ fait une refonte du site, ainsi que de l’offre de jeu. Cela permettrait à la Française des jeux de prendre quelques risques sans entacher sa réputation.

Quoi qu’il en soit les prochains mois seront excitants pour les amateurs de courses hippiques.

La Française des jeux : une marque reconnue à travers le monde

La FDJ est la 2e loterie en Europe et la 4e à travers le monde. En France, c’est le numéro 1 des jeux de tirage et de grattage. Le groupe propose notamment le Loto, l’EuroMillion ou le Keno, dont la réputation n’est plus à faire.

La Française des jeux propose aussi des paris sportifs via son site Parions Sport, doublé d’une application iOS et Android.

Ouvrez un compte sur Parions Sport et gagnez un bonus de bienvenue : jouez jusqu’à 200€ sur votre premier pari et obtenez un freebet du même montant s’il est perdant.



18+ Jeux Responsable ! Jeu responsable