US Open 2022 : Le résumé de la journée du mardi 6 septembre

Contenu commercial | Nouveaux clients seulement | 18+

Début des quarts de finale dans cette édition de l’US Open 2022. A présent, nous connaissons les deux premiers qualifiés dans le tableau hommes ainsi que chez les femmes. Nous connaitrons l’identité de tous les demi-finalistes cette nuit. 

Casper Ruud et Matteo Berrettini se serrent la main après leur quart de finale à l’US Open, le 6 septembre 2022. @IMAGO / MediaPunch

🎾 TABLEAU MASCULIN

Première affiche de ces quarts de finale qui s’annoncent ouverts et indécis cette année. Casper Ruud (N°5) affrontait Matteo Berrettini (N°13) contre qui il menait 3 victoires à 2 dans leurs confrontations avant ce match. Dans une partie que l’on attendait serrée, il n’y a au final pas eu de bataille. Berrettini est passé complètement à côté de son premier set avant de petit à petit monter en puissance, mais ce ne fut pas suffisant pour déstabiliser un imperturbable Norvégien, toujours très solide dans l’échange. Dans la troisième manche, l’Italien a sans doute laissé passer sa chance lorsqu’il a servi pour le set à 5/3. Derrière, il n’a pas su se relever et a fini par lâcher dans le tie-break du troisième. Peut-être touché physiquement, le finaliste de Wimbledon en 2021 était moins lucide et de plus en plus loin de la balle, étant mis à mal dans l’échange par un Casper Ruud intelligent tactiquement. Au final, une victoire nette et sans bavure 6/1, 6/4, 7/6 pour ce dernier qui rejoint les demies d’un Grand Chelem pour la deuxième fois de sa carrière après sa finale à Roland-Garros. Le voilà encore en course pour réaliser le doublé: remporter l’US Open et par conséquent accéder à la première place mondiale, qui sera pour rappel perdue par Medvedev qui perdra les points de son titre acquis l’an dernier à Flushing Meadows.


Au bout de la nuit, l’autre quart de finale du jour opposait Nick Kyrgios (N°23) à Karen Khachanov (N°27). Après avoir éliminé Daniil Medvedev (N°1) au tour précédent, l’Australien faisait légitimement office de favori pour cette rencontre. Le Russe, qui ne réussit pas sa meilleure saison en termes de résultats et de constance, n’a pourtant pas eu un tournoi facile mais a su surmonter les obstacles pour éliminer successivement Denis Kudla (4 sets), Thiago Monteiro (4 sets), Jack Draper (sur abandon) et enfin Pablo Carreño-Busta (N°12, 5 sets). De retour en quarts d’un Majeur, Khachanov réussit le meilleur départ, parvenant à breaker à 6/5 dans le premier set. Kyrgios a réagi en prenant rapidement le service adverse dans la deuxième manche et ne concédant pas son service. La troisième est un copié-collé du premier, avec un break réussi dans le dernier jeu pour le vainqueur du Masters 1000 de Paris-Bercy 2018. Les deux dernières manches furent accrochées voire irrespirables surtout dans le jeu décisif du quatrième set que remporta l’Australien pour arracher une cinquième manche. Mais Kyrgios n’a pas su capitaliser sur le gain de celle-ci et il se faisait breaker d’entrée, sans jamais parvenir à refaire son retard. Victoire de Khachanov (7/5, 4/6, 7/5, 6/7, 6/4 en 3h39) qui disputera la première demi-finale de Grand Chelem de sa carrière à 26 ans. Le Russe jouera donc face à Ruud pour une place en finale.

🎾 TABLEAU FEMININ

Caroline Garcia l’a fait ! La tête de série 17 de ce tournoi a une nouvelle fois déroulé pour s’offrir Coco Gauff (N°12) en quarts de finale. La Française est rentrée pied au plancher dans sa partie et a rapidement mené 4-0 double break après 19 minutes de jeu. Malgré un léger réveil de l’Américaine, Garcia avait pris trop d’avance et le premier set fut bouclé en 47 minutes. La Lyonnaise, qui n’a toujours pas perdu le moindre set dans cette quinzaine, continuait sur le même rythme dans le second set avec un break d’entrée qui a définitivement fait pencher la balance de son côté. 6/3, 6/4 en 1h39 et surtout une première demi-finale en Grand Chelem dans la carrière de Caro. Avec 11 victoires consécutives sur le grand circuit (13 si l’on prend en compte les qualifications à Cincinnati), Garcia égale la plus longue série de victoires de sa carrière et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Elle devient la première française en demi-finales à l’US Open depuis Amélie Mauresmo en 2006 et en Grand Chelem depuis le sacre de Marion Bartoli à Wimbledon en 2013. Là voilà donc à une marche de la finale. Caroline Garcia n’avait jamais battu Alison Riske, et elle n’avait jamais réussi à vaincre Coco Gauff non plus. Et devinez quoi ? Elle a perdu ses deux premières confrontations face à Ons Jabeur (N°5) qu’elle affrontera jeudi.


La Tunisienne qui a justement parfaitement négocié son rendez-vous du jour face à Ajla Tomljanovic, en confiance après avoir éliminé Serena Williams précédemment dans ce tournoi. Dans un match marqué par de nombreux breaks (5 pour Jabeur et 4 pour Tomljanovic), la finaliste de Wimbledon s’est montrée plus solide et a réalisé bien plus de coups gagnants que son adversaire. Eliminée au premier tour de Roland-Garros, Jabeur a retenu la leçon et depuis, elle se montre intraitable dans les gros tournois. Finalement, elle s’impose sans trop trembler (6/4, 7/6) sur une dernière faute de revers dans le filet de l’Australienne. SI l’on exclut un set concédé en huitièmes face à une épatante Shelby Rogers en début de partie, le tournoi de la Tunisienne est pour l’instant parfait. Elle va désormais affronter Caroline Garcia, joueuse qu’elle a toujours battue pour l’instant (2-0) et les deux confrontations entre les deux l’ont été sur dur. Ce sera ainsi l’occasion parfaite pour Garcia de se venger. Nous devrions assister à une rencontre plaisante entre ces deux joueuses. Quant à Tomljanovic, elle continue de progresser année après année et e semble plus très loin de devenir tête de série dans les prochains Majeurs.

📝 Tous nos conseils pour parier sur l’US Open



18+ Jeux Responsable ! Jeu responsable