Wimbledon 2022 : Le résumé de la journée du jeudi 30 juin

Reviewed on

Autorisé

Approuvé par les utilisateurs

Paiement rapide

C’était déjà la fin du deuxième tour ce jeudi à Wimbledon. Les choses sérieuses vont commencer aujourd’hui, puisque c’est à partir du troisième match que l’on peut voir deux têtes de série s’affronter si la logique a été respectée jusque-là.

wimbledon

🎾 TABLEAU MASCULIN

Rafael Nadal cède encore un set mais passe. Le Majorquin, qui était passé en 4 manches face à Cerundolo lors de son entrée en lice, n’a pas non plus eu une rencontre tranquille face à Ricardas Berankis. Il a fallu plus de 3 heures à Nadal pour venir à bout du Lituanien. Avec autant de coups gagnants de part et d’autre (35) et plus de fautes directes que son adversaire, l’Espagnol s’est appuyé sur un très bon service dans cette partie (13 aces et 72% de points gagnés derrière sa première).

Le Taureau de Manacor n’évolue pas encore à son meilleur niveau sur gazon, lui qui revient à Londres disputer le prestigieux tournoi sur la surface pour la première fois depuis trois ans. Alors qu’il est toujours invaincu en Grand Chelem en 2022 (16 victoires, 0 défaite), Nadal va tenter de monter en puissance pour essayer d’atteindre la finale de Wimbledon, chose qui n’est plus arrivée depuis 2011 et sa défaite face à Novak Djokovic. Au troisième tour, il sera opposé à Lorenzo Sonego, tombeur de Hugo Gaston en trois petits sets (7/6, 6/4, 6/4).


Nick Kyrgios impressionne ! Après, là aussi, un premier tour compliqué face à Paul Jubb, l’Australien a été nettement plus expéditif face au finaliste du Queen’s Filip Krajinovic. En moins d’1h30, Kyrgios a fait voler en éclats la tête de série 26. Le score final est sans appel: 6/2, 6/3, 6/1, avec un bilan extrêmement positif de 50 coups gagnants pour 10 fautes directes.

Déchaîné face aux journalistes depuis le début de la quinzaine, le 40ème joueur mondial a été filmé en conférence de presse d’après-match mardi en train de manger des sushis après sa victoire au premier tour. Motivé à aller loin dans le tournoi, Nick Kyrgios prévient la concurrence : “Je voulais juste rappeler à tout le monde que je suis bon. Wimbledon est ma meilleure chance de gagner un Grand Chelem“. Il aura encore l’occasion de confirmer sa montée en puissance lors d’un troisième tour explosif qui s’annonce face à Stefanos Tsitsipas (N°4), vainqueur de son côté d’un autre joueur australien, Jordan Thompson (6/2, 6/3, 7/5).

Enfin, on notera l’élimination de Denis Shapovalov (N°13) qui confirme ses difficultés actuelles, le Canadien ayant perdu 7 de ses 8 dernières rencontres. Sa nouvelle défaite, hier face à Brandon Nakashima, 56ème au classement ATP, vient confirmer l’inquiétude que l’on peut avoir à son sujet. Demi-finaliste sortant, Shapovalov s’est incliné 6/2, 4/6, 6/1, 7/6 en 2h19 de jeu mais surtout, il a affiché ses limites au service avec 8 doubles fautes et à peine 46% de premières balles durant toute la rencontre. Beaucoup trop insuffisant à ce niveau pour parvenir à gagner, surtout sur gazon. Un constat implacable se dresse désormais: des quatre demi-finalistes de l’an passé à Wimbledon, il ne reste déjà plus que Novak Djokovic alors que nous ne sommes pas encore en deuxième semaine. Matteo Berrettini n’a pas pu défendre ses chances, testé positif à la COVID-19 en début de tournoi. Hubert Hurkacz a lui été éliminé au premier tour par Davidovich Fokina et Denis Shapovalov a donc été sorti dès le deuxième tour par Nakashima.


En ce qui concerne les joueurs français, ça passe pour Richard Gasquet, vainqueur de Mackenzie McDonald (6/3, 3/6, 6/4, 6/3). Le Biterrois se retrouve au 3ème tour d’un tournoi du Grand Chelem pour la première fois depuis l’US Open 2018. Il affrontera Botic Van de Zandschulp ce samedi. En revanche, les autres Français engagés dans le tableau masculin se sont inclinés. C’est le cas de Benjamin Bonzi battu par Jenson Brooskby (7/6, 7/5, 6/3), de Hugo Grenier éliminé par Cristian Garin (6/3, 6/1, 6/1) et de Hugo Gaston qui a buté sur Lorenzo Sonego (7/6, 6/4, 6/4).

🎾 TABLEAU FEMININ

Iga Swiatek a été bousculée mais à la fin, Iga Swiatek a gagné. Le tennis est un sport qui se joue à un contre un et à la fin, c’est encore et toujours la Polonaise qui s’en sort. C’est un peu le résumé de cette première partie de saison 2022. Opposée à Lesley Kerkhove, la numéro 1 mondiale a concédé son premier set de la quinzaine, mais s’impose malgré tout (6/4, 4/6, 6/3 en un peu plus de 2h) pour rejoindre le troisième tour malgré un déchet inhabituel dans son jeu (31 fautes directes). La principale intéressée a d’ailleurs elle-même confirmé qu’elle cherchait encore son meilleur tennis. A l’arrivée, une 37ème victoire consécutive et la possibilité d’améliorer encore cette incroyable statistique lors de son prochain match qu’elle disputera face à la joueuse française Alizé Cornet, qui a de son côté très facilement dominé Claire Liu (6/3, 6/3).


Simona Halep se sort du piège tendu par la revenante Kirsten Flipkens, 36 ans, qui disputait le dernier tournoi de sa carrière durant cette édition 2022 de Wimbledon. La Roumaine n’a pas tremblé pour s’imposer 7/5, 6/4. La tête de série numéro 16 monte en puissance et défiera Magdalena Frech au troisième tour. Âgée de 30 ans, Halep s’avance comme l’une des principales favorites pour le titre sur le gazon londonien. Avec une très bonne tournée sur gazon pour le moment, avec 8 victoires et 1 défaite en 9 matchs (un forfait en demi-finale de Bad Hombourg face à Bianca Andreescu), la lauréate des Internationaux de Grande-Bretagne 2019 pourrait croiser le fer en huitièmes de finale avec une rencontre à disputer face à Paula Badosa ou Petra Kvitova, autre ancienne joueuse ayant triomphé à Londres en 2011 et 2014.


La plupart des têtes de série engagées ce jeudi pour la fin du deuxième tour ont tenu leur rang. Outre Swiatek et Halep, Paula Badosa (N°4) a dominé Irina Bara (6/3, 6/2) tandis que Petra Kvitova, sa prochaine adversaire, s’est défaite d’Ana Bogdan sans trop de problèmes (6/1, 7/6). Jessica Pegula (N°8) a renversé la locale Harriet Dart (4/6, 6/3, 6/1) tandis que la finaliste de Roland-Garros Coco Gauff (N°11), Barbora Krejcikova (N°13), Elena Rybakina (N°17), Amanda Anisimova (N°20) et Elise Mertens (N°24) se sont toutes imposées en deux sets à l’exception des deux dernières. Le seul véritable accroc du côté du simple dames est l’élimination de Karolina Pliskova (N°6), éliminée par Katie Boulter (3/6, 7/6, 6/4). La Britannique affrontera Harmony Tan au tour suivant dans une partie de tableau très relevée.


Les deux seules françaises engagées hier se sont qualifiées. Outre Alizé Cornet dont nous avons parlé tout à l’heure, Harmony Tan a de son côté confirmé après son brillant succès face à Serena Williams. Opposée à la tête de série 32, Sara Sorribes Tormo, la Française s’est imposée cette fois en deux manches, 6/3, 6/4. Il y aura donc quatre tricolores engagées au troisième tour et qui essayeront de se qualifier pour le fameux Manic Monday de lundi prochain: Alizé Cornet, Diane Parry, Harmony Tan et Caroline Garcia.

📝 Tous nos conseils pour parier sur Wimbledon

18+ | Jeu responsable! | Termes et conditions applicables | Contenu commercial