Wimbledon 2022 : Le résumé de la journée du lundi 27 juin

Contenu commercial | Nouveaux clients seulement | 18+

Les amoureux de tennis ont le regard tourné vers Londres depuis hier, où le coup d’envoi du troisième Grand Chelem de la saison a été donné sur le gazon de Wimbledon. Si la pluie a quelque peu chamboulé le programme, certains résultats notables sont malgré tout à signaler.

🎾 Tableau masculin

Comme le veut la tradition, c’est au tenant du titre d’ouvrir le bal sur le Centre Court à 13h30 heure locale et c’est donc Novak Djokovic, vainqueur des trois dernières éditions, qui eut le privilège de démarrer. Opposé à Kwon Soon-woo, 81ème mondial, pour son entrée en lice, le Serbe a été bousculé en étant breaké dès son deuxième jeu de service avant de très vite rectifier le tir. Cependant, l’audace du Sud-Coréen a fini par payer et ce dernier a empoché la seconde manche. Déjà un petit accroc pour Djokovic, qui ne se laisse pas impressionner pour autant. Il parvient sans trop de problème à conclure les deux sets suivants pour se qualifier pour le deuxième tour (6/3, 3/6, 6/3, 6/4). Le numéro 3 mondial affrontera Kokkinakis lors de son prochain match.

Le choc du jour dans le tableau messieurs opposait le jeune italien Jannik Sinner (N°10) à Stan Wawrinka, retombé au 267ème rang mondial. Le triple vainqueur en Grand Chelem ne partait pas favori mais a offert une belle résistance au finaliste de Miami en 2021. Dans une rencontre marquée par la volonté des deux joueurs de faire le jeu, c’est le Transalpin qui a été le plus régulier, commettant moins d’erreurs (33 fautes directes pour Sinner contre 43 pour Wawrinka) et faisant plus de coups gagnants (42 pour l’Italien et 30 pour le Suisse). A l’arrivée, Sinner s’impose en quatre manches (7/5, 4/6, 6/3, 6/2) et affrontera le vainqueur du match entre Altmaier et Ymer interrompu par la pluie. Quant à Wawrinka (37 ans), qui se disait après le match « frustré par [sa] performance », il faudra attendre pour le voir retrouver son meilleur niveau.

La première grosse surprise de ce tournoi masculin est l’élimination de Hubert Hurkacz (N°7), demi-finaliste l’an dernier à Wimbledon et qui vient de remporter l’ATP 500 de Halle il y a quelques jours. Certes, le Polonais n’a pas hérité du tirage le plus facile, puisqu’il affrontait Alejandro Davidovich Fokina, mais son appétence pour le gazon le plaçait en tant que favori légitime de cette partie. Dans une rencontre folle marquée par de nombreux rebondissements (avec également des interruptions à cause de la météo), l’Espagnol s’est détaché pour mener 7/6, 6/4, 5/4, 40/0 sur son service. C’est alors que l’enjeu l’a rattrapé, et Hurkacz, tout proche du précipice, revenait de nulle part pour gagner les deux sets suivants. On se dit alors que ce dernier a repris l’ascendant, contre un Fokina touché mentalement suite à la physionomie de la rencontre. A 5/4, le Polonais a servi pour le match, mais il n’a pas pu conclure. Malgré ses 63 coups gagnants et ses 6 breaks, il s’incline 7/6, 6/4, 5/7, 2/6, 7/6.

Côté français, ça passe pour Ugo Humbert, tombeur de Tomas Etcheverry (6/3, 3/6, 4/6, 6/3, 6/4), et pour Quentin Halys, vainqueur de Benoît Paire (4/6, 6/1, 6/2, 6/4). Enzo Couacaud était tout proche de l’exploit face à John Isner (6/7, 7/6, 4/6, 6/3, 7/5). L’Américain affrontera Andy Murray au deuxième tour. L’Ecossais de 35 ans a écarté James Duckworth (4/6, 6/3, 6/2, 6/4), glanant sa 60ème victoire dans le Grand Chelem londonien.

🎾 Tableau féminin

Pas d’énorme surprise à signaler dans le tableau féminin, si ce n’est l’élimination de la finaliste de l’Open d’Australie Danielle Collins (N°7), éliminée d’entrée par la jeune tchèque Marie Bouzkova (5/7, 6/4, 6/4). Avec un total impressionnant de 6 petites fautes directes en 2h20 de jeu, la 66ème joueuse mondiale a résisté jusqu’au bout et a profité de l’inconstance de son adversaire pour s’imposer (45 coups gagnants, 53 fautes directes pour l’Américaine). Voilà de quoi s’ouvrir le tableau, avec un deuxième tour face à Ann Li pour Bouzkova.

Deux grosses têtes de série ont franchi leur premier obstacle dans ce Wimbledon 2022. Tête de série 2, Anett Kontaveit a facilement disposé de Bernarda Pera (7/5, 6/1) et affrontera l’Allemande Jule Niemeier au deuxième tour. Quant à Ons Jabeur, éliminée prématurément à Roland-Garros, elle se devait d’être revancharde. La Tunisienne n’a pas non plus eu besoin de beaucoup s’employer pour venir à bout de Mirjam Björklund (6/1, 6/3). Lors de son prochain match, elle jouera contre la Polonaise Kawa, tombeuse de la Française Léolia Jeanjean lors du dernier tour des qualifications.

A noter également l’élimination d’une des joueuses en forme du circuit, Beatriz Haddad Maia, impressionnante sur gazon puisqu’elle avait gagné 12 matchs sur 13 sur la surface avant ce Wimbledon et elle a également remporté Nottingham il y a deux semaines, battant notamment Kvitova, Halep et Giorgi. Tête de série 23, la Brésilienne a buté sur Kaja Juvan, 62ème mondiale, qui s’impose 6/4, 4/6, 6/2. La Slovène aura un deuxième tour à sa portée face à Dalma Galfi.

En raison de la pluie, bon nombre de têtes d’affiche n’ont pas pu finir leur match ou même le commencer. C’est le cas de Jelena Ostapenko, Maria Sakkari ou Belinda Bencic. Angélique Kerber a elle pu disputer l’intégralité de son premier tour face à Kristina Mladenovic (6/0, 7/5). Belle performance de Diane Parry qui confirme après son très bon Roland-Garros. La Niçoise a sorti Kaia Kanepi (6/4, 6/4). Caroline Garcia s’en est sortie face à Miyazaki (4/6, 6/1, 7/6).

📝 Tous nos conseils pour parier sur Wimbledon 

Les meilleures cotes pour miser sur Wimbledon

Découvrez ci-dessous les meilleures cotes affichées par les bookmakers français pour parier sur la compétition.

14 h 00 min 10 juillet 2022
Novak Djokovic
Nick Kyrgios
16 h 00 min 10 juillet 2022
Elise Mertens
Barbora Krejcikova
Les cotes peuvent changer. Dernière mise à jour 10 juillet 2022 13 h 14 min.


18+ Jeux Responsable ! Jeu responsable