Wimbledon 2022 : Le résumé de la journée du mercredi 29 juin

Dernière mise à jour le

Début du deuxième tour des Internationaux de Grande-Bretagne ce mercredi. Alors que la pluie s’est une nouvelle fois invitée et a retardé le coup d’envoi des rencontres, retrouvez l’essentiel de ce qu’il faut retenir de la journée d’hier sur le fameux gazon londonien. 

🎾 Tableau masculin

Novak Djokovic et Carlos Alcaraz montent en puissance. Le triple tenant du titre, secoué par Kwon pour son entrée en lice avec un set perdu à la clé, s’est très bien repris et n’a laissé aucune chance à Thanasi Kokkinakis. L’Australien n’a rien pu faire face au Serbe, surclassé 6/1, 6/4, 6/2 en tout juste deux heures de jeu. Djokovic, qui est devenu lundi le premier joueur de l’histoire à avoir remporté au moins 80 matchs dans tous les tournois du Grand Chelem, affrontera au troisième tour son compatriote Miomir Kecmanovic, tombeur du Chilien Tabilo en quatre manches (7/6, 7/6, 3/6, 6/3). Quant à Alcaraz, après un combat de cinq sets face à Struff, c’est le dangereux Tallon Griekspoor qui se présentait face à lui. Après avoir pris ses repères lors de son premier match, l’Espagnol a eu moins de difficultés pour s’imposer face au Néerlandais (6/4, 7/6, 6/3). Il franchit le deuxième tour pour la première fois de sa carrière à Wimbledon. Un match piégeux face à Oscar Otte s’annonce cependant vendredi pour lui.


Grosse performance de John Isner (N°20) qui élimine le chouchou du public Andy Murray sur le Court Central. Après être sorti victorieux de justesse de sa rencontre précédente face à Enzo Couacaud, Isner a réalisé une rencontre très solide face à un Murray rapidement frustré par le scénario de la rencontre. En effet, si l’Ecossais s’est procuré deux balles de break sur le deuxième jeu de service de l’Américain, il n’a par la suite plus eu l’occasion de breaker de toute la partie. La faute à un service très efficace d’Isner qui a très bien varié les zones (36 aces) mais qui a su également se montrer très agressif (82 coups gagnants). Si Andy Murray a su remporter le jeu décisif de la troisième manche, ses deux moments d’égarement lui ont coûté le match, ne parvenant pas à garder son service dans le premier set puis dans la quatrième manche. Régulier, impressionnant au filet, Isner rejoint le troisième tour (6/4, 7/6, 6/7, 6/4) où il pourrait bien devenir face à Jannik Sinner le joueur ayant réussi le plus d’aces dans l’histoire, dépassant Karlovic. Murray lui, n’avait jamais perdu face à “Big John” en 8 confrontations et en 14 participations, c’est la première fois qu’il est éliminé avant le troisième tour de “son” Grand Chelem.


Alejandro Davidovich Fokina pète les plombs ! Après être sorti vainqueur d’un marathon face à Hubert Hurkacz au tour précédent, l’Espagnol se présentait face à un autre redoutable joueur de gazon, le finaliste du tournoi ATP 500 de Dubaï, Jiri Vesely. Huitième de finaliste du tournoi en 2016 (battu par son compatriote Berdych), pour ce qui constitue encore aujourd’hui la meilleure performance en Grand Chelem de sa carrière, le Tchèque est un joueur difficile à manier et Fokina l’a appris à ses dépens. Inondé de coups gagnants (67 pour Vesely), le finaliste du Masters 1000 de Monte-Carlo cette année a dans un premier temps su faire preuve d’un gros mental pour mener deux sets à un après avoir été derrière au score, mais dans le super tie-break du cinquième (configuration dans laquelle il s’était déjà retrouvé face à Hurkacz), il est sanctionné d’un point de pénalité pour un deuxième avertissement… sur balle de match contre lui, scellant ainsi son élimination définitive après avoir envoyé une balle dans le ciel de Londres. Une triste fin de Wimbledon pour lui. Quant à Vesely, décidément irrésistible dans ce tournoi, il sera opposé à Tommy Paul demain.


Côté français, on notera la qualification de Ugo Humbert pour le troisième tour. Le Messin a sorti la tête de série numéro 3 et finaliste de Roland-Garros Casper Ruud (3/6, 6/2, 7/5, 6/4) et retrouvera David Goffin pour une belle affiche. Les deux autres tricolores du jour dans le tableau messieurs étaient Quentin Halys, qui s’est bien battu mais qui a fini par céder face à Nikoloz Basilashvili (N°22), qui s’impose en quatre manches (7/6, 0/6, 7/5, 7/6), et Adrian Mannarino, dominé par Tommy Paul (N°30) en trois sets (6/2, 6/4, 6/1).

🎾 Tableau féminin

Kontaveit déjà dehors ! L’Estonienne, tête de série numéro 2, a été balayée à la surprise générale par l’Allemande Jule Niemeier (6/4, 6/0) en moins d’une heure (58 minutes) ! Avec seulement 7 coups gagnants et surtout 24 fautes directes, la finaliste du dernier Masters s’incline face à une étonnante joueuse de 22 ans qui affrontera au prochain tour l’Ukrainienne Lesia Tsurenko, tombeuse de sa compatriote Anhelina Kalinina (3/6, 6/4, 6/3). Quant à Anett Kontaveit, la mauvaise passe se poursuit. Déjà éliminée dès son entrée en lice à Roland-Garros par Tomljanovic, celle qui a remporté 5 titres en 2021 concède sa 9ème défaite de la saison. Wimbledon est par ailleurs le gros tournoi où elle a le moins brillé puisque c’est le seul Grand Chelem où elle n’a jamais réussi à dépasser le troisième tour.


La série de victoires se poursuit pour Caroline Garcia. La Lyonnaise, qui a remporté la semaine dernière le tournoi de Bad Hombourg face à Bianca Andreescu, va devenir l’ennemie numéro 1 outre-Manche. La Française a en effet réalisé une très bonne performance pour éliminer Emma Raducanu (N°10) deux jours après avoir battu une autre joueuse britannique, Yuriko Miyazaki. Dans une atmosphère des grands jours et avec un public qui poussait pour soutenir sa protégée, Garcia n’a pas tremblé et forte de ses 25 coups gagnants, elle sort l’une des outsiders de ce tournoi en deux petits sets (6/3, 6/3). Elle jouera face à Zhang Shuai, tombeuse de Marta Kostyuk, au troisième tour. Un nouveau succès qui porte à 7 son nombre de victoires consécutives et qui lui permet surtout d’accumuler un maximum de confiance au meilleur des moments.

Caroline Garcia et Emma Raducanu – Wimbledon 2022 @IMAGO / Simon Stacpoole offside

Les favorites tiennent leur rang. Dans cette journée et outre l’élimination surprise de Kontaveit, la plupart des principales têtes de série ont assuré pour leur deuxième tour. C’est le cas pour Ons Jabeur (N°3) qui s’impose face à Kawa (6/4, 6/0), Maria Sakkari (N°5) qui a aisément dominé Tomova (6/4, 6/3), Jelena Ostapenko (N°12) victorieuse de Wickmayer (6/2, 6/2) ou encore Angélique Kerber qui n’a pas rencontré de difficultés majeures pour venir à bout de Linette (6/3, 6/3). A noter que Karolina Pliskova (N°6) et Jessica Pegula (N°7), qui avaient vu leurs matchs du premier tour interrompus mardi, ont pu conclure face à Martincova (7/6, 7/5) et Vekic (6/3, 7/6). Garbiñe Muguruza, victorieuse de Wimbledon en 2017, a elle été éliminée au premier tour également par Greet Minnen (6/4, 6/0).


Parry est magique ! La Française rejoint le troisième tour de Wimbledon après une victoire face à la qualifiée japonaise Mai Hontama (6/3, 6/2). Diane Parry affrontera un gros morceau vendredi en la personne de Jabeur. Elles seront donc au minimum deux tricolores au troisième tour, Parry et Garcia, en attendant les rencontres d’aujourd’hui où Harmony Tan et Alizé Cornet vont tenter de rejoindre leurs compatriotes. Les deux joueuses sont opposées respectivement à Sara Sorribes Tormo (N°32) et Claire Liu.

📝 Tous nos conseils pour parier sur Wimbledon

18+ | Jeu responsable! | Termes et conditions applicables | Contenu commercial