5 conseils pour plumer votre bookmaker

Leicester-Citys-English-striker-Jamie-Vardy-celebrates

Marre de risquer des grosses sommes sur des paris sportifs pour des clopinettes ? Nous vous donnons 5 pistes pour augmenter vos gains sans pour autant risquer votre chemise.

1. Parier 1 an à l’avance

Pas besoin d’être un fin connaisseur du tennis ou même Nostradamus pour savoir que Raphael Nadal a de grandes chances de remporter Roland-Garros chaque année… De même en football, des clubs comme le PSG ou le Bayern Munich ont peu de concurrence et partent largement favoris.

En misant sur eux avant le début de la compétition, vous êtes assuré d’obtenir la plus grosse cote possible. En effet, les cotes s’amenuisent au fur et à mesure que la compétition avance (et soyons réalistes, Nadal ne se fera pas éliminer lors des premiers tours, et le Bayern sera dans la course au titre à mi-saison).

En résumé : plus vous pariez tôt, plus vous gagnez gros !

Nadal

Vainqueur de Roland-Garros : quel suspense…

2. Tenter des paris combinés

Les paris combinés, s’ils semblent risqués, sont un excellent moyen de gagner très gros pour un investissement minimum. En effet, les mises se multiplient entre elles, ce qui engendre des cotes gigantesques si l’on parie sur plusieurs rencontres.

Prenons l’exemple de ce parieur sur Betclic : en octobre 2014, il a parié sur 7 rencontres de divers championnats étrangers (Russie, Espagne, Portugal)… Aucune des cotes n’était individuellement supérieure à 2,25, il misait donc toujours sur le favori.

Résultat : avec une simple mise de 20€, il a gagné 3.415€

Voici le détail de ses pronostics :

paris combines

Du beau travail

3. Ne pas oublier le match nul

Les amateurs de paris sportifs sont souvent des supporters dans l’âme, qui misent sur la victoire d’une équipe ou de l’autre… en omettant la 3ème possibilité, qui existe pourtant bel et bien : le match nul.

Certes, en dehors du football, ce type de résultat est assez rare (inutile d’y compter en pariant sur le rugby ou le basket…). Néanmoins, dans le domaine du ballon rond, les cotes proposées sont alléchantes, car peu de gens saisissent cette opportunité !

Prenons un exemple : en Ligue 2, où le niveau est assez homogène, le taux de matchs nuls sur les 11 premiers matchs de la saison 2014-2015 est supérieur à 38%, ce qui signifie que près de 2 matchs sur 5 se terminent sur un score de parité. Or, les cotes proposées sont très régulièrement supérieures à 3… Pas besoin d’être un génie des maths pour se rendre compte de la bonne affaire !

Pour les matheux, voici l’explication de Bertrand Renard, la star des Chiffres et des Lettres :

En misant 10€ sur 5 matchs de Ligue 2, avec une cote moyenne de 3 : si 2 pronostics sont bons, vous remportez 60€ en ayant parié 50€ seulement… Sois un bénéfice net de 10€, le compte est bon !

Bertrand Renard

Merci Bertrand

4. Sortir des sentiers battus

Sur les sites de paris sportifs actuels, on peut miser sur le foot hongrois, le championnat anglais de snooker, le volley-ball polonais ou encore le basket-ball australien. Et si vous n’y connaissez rien, dites-vous bien que les bookmakers non plus !

Après quelques recherches, vous serez donc en mesure de détecter les bonnes affaires beaucoup plus facilement que sur les sports médiatisés, car il est difficile de dénicher un tuyau sur le foot : dès que Zlatan saigne du nez, l’Equipe nous pond un article de 4 pages.

Vous pourrez ainsi profiter de cotes intéressantes et vous vanter auprès de vos potes (« ouais, je viens de me faire 500€ sur le badminton en double mixte, y’avait une cote sympa sur le duo Kido / Bernadeth »…)

sport bizarre

Tant de nobles sports sur lesquels parier…

5. Miser sur le score exact

Quand on voit les cotes proposées, difficile de ne pas se laisser tenter par un pronostic exact sur les buts inscrits par les 2 équipes… Mais attention, pas question de faire n’importe quoi non plus ! Ici, fini de parier sur des championnats exotiques ou des équipes inconnues, il faut rester dans notre bonne vieille Ligue 1 bien tranquille.

En effet, avec leurs stratégies défensives et leurs attaques poussives, les équipes du championnat de France rendent ce type de pari très intéressant… Près d’1 match sur 2 se termine par un 0-0 à la fin de la 1ère mi-temps : voilà une belle opportunité ! Après tout, ce n’est pas parce qu’il y a du spectacle sur le terrain que vous allez gagner gros : autant assister à une véritable purge, mais en touchant le jackpot ! 

score Metz Rennes

Et vive la Ligue 1…

Bonus…

C’est bien connu, les bookmakers sont prêts à tout pour attirer toujours plus de joueurs sur leurs sites : ambassadeurs prestigieux distillant des conseils en paris sportifs plus ou moins efficaces, campagne de pubs, sponsoring, rien n’est trop grand pour capter l’attention des fans de foot. Les bonus de bienvenue aussi sont sujets de cette surenchère permanente. Un bon moyen de commencer du bon pied chez un bookmaker reste de profiter à fond du bonus de bienvenue – quitte à utiliser des codes promo PMU ou Betclic – et optimiser ses gains dès le premier pari. A bon entendeur…

Cet article vous a-t-il été utile ?Oui   Non




Il y à 2 commentaires

Commenter

Poster un nouveau commentaire