Pourquoi Estelle Denis ne sera jamais championne du monde de poker ?

poker ladies fun

Présentatrice TV et épouse de Raymond Domenech, Estelle Denis est aussi une joueuse de poker avertie. Mais est-elle capable de gagner les championnats du monde à Vegas ? Ses performances laissent penser qu’elle préférera rester au chaud dans le bus de Raymond ! Les grands tournois de poker restent de facto largement dominés par ces messieurs. Voici pourquoi.

Parce qu’il ne faut pas coucher ses paires d’As !

La réponse au titre de l’article est on ne peut plus simple :

Les bonnes (et moins bonnes) raisons

Tout est une question de priorités et de choix. Une femme, et surtout une mère, considérera que mieux vaut vêtir et choyer les enfants avec l’argent que le dépenser en tournois… sauf quand les tickets sont gracieusement offerts. Mais alors, le jeu est pris pour un divertissement sans lendemain. Combativité, pratique des jeux vidéos et avantage du nombre sont quelques-unes des conditions requises pour devenir de vraies « sharkettes » !

La famille d’abord

La famille Le mari et les enfants passent avant, et plutôt que d’aller faire un tournoi de 8 heures, une sortie en famille sur la plage est nettement plus intéressante que le casino.

Quand l’argent est offert…

L'argent offert La plupart des joueuses sont des « femmes de » pouvant se permettre de « flamber ». Certes, il existe de vraies professionnelles, mais en trop petit nombre. Quand elles viennent dans un tournoi, elles se remarquent par leur silence quand elles essayent de se fondre parmi les « Ladies » !

Le nombre fait la force

Le nombre fait la force Plus il y aura de femmes au départ d’un tournoi, plus les chances de victoire pour l’une d’entre elles seront conséquentes. Mais en dehors des tournois réservés aux « ladies », la parité n’est pas de la partie : la participation féminine tourne en moyenne autour de 2% à chaque événement.

Elle ne joue pas assez aux jeux vidéos

Gameuse La proportion de « gameuses » est faible. Pourtant, de nombreux joueurs pros sont passés par-là, en premier lieu le célèbre champion français Elky. Les qualités développées par les gamers ou les joueurs d’échecs sont précieuses au poker ; mais force est de constater que là aussi, on retrouve un faible pourcentage féminin.

La nature fait parfois mal les choses

Savoir faire peur Pour gagner au poker, il faut en découdre, et pour cela, il faut montrer les crocs dans certains coups pour être craint. Les femmes demeurent dépourvues de testostérone, l’hormone qui permet d’imposer son aura de guerrier à la table. Heureusement pour les photographes car elles seraient nettement moins sexy.

Le plus important, c’est de participer !

Paroles d’un observateur : un tournoi ladies, c’est sympa, ça papote, ça ricane, le buy-in n’est pas trop cher, on joue… Mais la compétition n’est pas tant recherchée que cela, sauf en table finale : les participantes préfèrent certainement Pierre de Coubertin à Spartacus. Même avec son Full, Jennifer préfère checker pour éviter au beau Patrick de perdre de l’argent :

 

A chacune ses intérêts

Les femmes sont moins enclines que les hommes à prendre le jeu au sérieux et à y investir beaucoup de temps. Si vous fréquentez un club de poker, vous l’avez forcément remarqué. C’est qu’elles ont d’autres centres d’intérêt : réussite de la vie affective et familiale, shopping, soin d’elles-mêmes… Et à l’inverse, rares sont les hommes pros du poker à pouvoir se vanter d’avoir une vie sentimentale et familiale épanouie… Le rapport à l’argent est également un facteur important. Dans les casinos, de nombreuses femmes attablées comptent sur la générosité de leurs maris, ou certaines sur les invitations ; alors pourquoi jouer sérieusement ?  A l’inverse, celles qui payent leur buy-in sont assidues et sont assises aux tables finales des tournois. Certaines d’entre elles ont prouvé qu’elles sont largement meilleures que la plupart des hommes. Victoria Coren est la seule pro à avoir gagné 2 fois un European Poker Tour (en 10 saisons et 99 tournois) ; la championne Vanessa Selbst sillonne les plus grands circuits de la planète. Si elle sont peu nombreuses, elles sont parfois très douées.

Cet article vous a-t-il été utile ?Oui   Non




Pas de commentaires

Commenter