Les 5 plus grands bluffeurs de tous les temps !

Rocancourt

Si Phil Ivey est reconnu comme LE bluffeur du poker, d’autres auraient pu, sans problème, prétendre à remporter tous les WSOP.

N°1 : Christophe Rocancourt

Le changement d’identité, c’est son dada. Le natif d’Honfleur devient célèbre aux Etats-Unis dans les années 90.

Christophe Rocancourt se fait passer pour un producteur de cinéma afin de rencontrer tout le showbiz US.

Le Français a même vécu un temps chez Mickey Rourke, connu pour ses rôles dans 9 semaines 1/2 et Sin City.

Parmi ses plus gros coups de bluff, des voyages en jet privé, des voitures exceptionnels, du champagne à plusieurs milliers d’euros la bouteille, etc.

« C’est le roi du mensonge » expliqua Charles Glenn, l’ancien couturier des stars. 

N°2 : David Copperfield

Selon Forbes, il est le magicien qui a connu le plus grand succès commercial de tous les temps. Rien que ça.

Roi de l’illusion, l’Américain est capable de faire disparaître un train devant des dizaines de personnes aux regards médusés.

Entre émotion et suspens, David Copperfield a inspiré de très nombreux magiciens.

Il restera le plus grand illusionniste de tous les temps !

N°3 : Patrick Sébastien

En 1992, Patrick Sébastien débarque avec son émission Le grand bluff !.

L’actuel animateur du Plus grand cabaret du monde sur France 2 s’amusait à se déguiser et ainsi piéger ses amis dans leurs propres émissions.

Avant de dévoiler sa véritable identité, Patrick Sébastien leur demandait s’ils le connaissaient ou pas.

Son plus grand coup de bluff a été réalisé auprès de sa mère. Cette dernière ne l’a même pas reconnu dissimulé en gendarme.

N°4 : Jérôme Cahuzac

« Je n’ai pas, je n’ai jamais eu de compte en Suisse, Jean-Jacques Bourdin ».

Doté d’un aplomb extraordinaire, Jérôme Cahuzac a nié jusqu’au bout posséder des comptes non déclarés en Suisse et à Singapour.

Du 4 décembre 2012 au 2 avril 2013, l’ancien ministre délégué chargé du Budget a réfuté à corps et âme.

Malheureusement, son bluff a pris fin lorsqu’il a fini par reconnaître les faits devant les juges d’instruction.

Mediapart a conduit Jérôme Cahuzac à avouer ses torts.

N°5 : Romain Gary

De son vrai nom Roman Kacew, Romain Gary est un romancier français à deux plumes.

Celle de son nom d’usage et celle de Emile Ajar.

Dans les années 1970, le natif de Vilnius (Lituanie) prend ce nom d'emprunt et réussit la prouesse de recevoir le Goncourt en 1975 pour La Vie devant soi.

La supercherie durera jusqu’à sa mort en 1980. C’est à ce moment-là que le monde apprend que Gary et Ajar sont une seule et même personne.

Un bluff orchestré de main de maître par un génie de l’écriture.

What else ?

Cet article vous a-t-il été utile ?Oui   Non

Note : 4/1




Pas de commentaires

Commenter